Enfance, jeunesse

Enfance

Services périscolaires

Restauration municipale

Le restaurant scolaire

Restaurants scolaires

La commune organise dans les écoles primaires un service de restauration. Ce service a une vocation sociale mais aussi éducative.

Le temps du repas pour l'enfant doit être :

  • Un temps pour se nourrir
  • Un temps pour se détendre
  • Un moment favorisant la convivialité et l'acquisition de l'autonomie.

Pendant le temps du midi et le déjeuner, une équipe d'agents municipaux encadre les enfants.

Le restaurant scolaire municipal se situe dans la cour de l’école. Les enfants attendent leur tour de repas dans la cour ou en garderie (jeux libres ou petites activités). Ils sont ensuite regroupés par classe pour aller manger.

Le restaurant est un self donc les enfants se servent eux mêmes. Les menus sont élaborés par le responsable de la restauration avec l’aval d’une diététicienne.
Une aide est proposée par les animateurs périscolaires pendant les premières semaines.

Après le repas, les enfants peuvent profiter d’un temps avant de reprendre les cours de l’après-midi. Des jeux extérieurs, la salle de garderie, du matériel de dessin et des jeux de société sont à leur disposition.

L’inscription est annuelle, la facturation mensuelle (le mode de paiement ne change pas) est calculée en fonction du temps de présence de l’enfant. . Pour avoir plus de renseignements sur la facturation, cliquez ici.

Les différents sites :

- Restaurant Noël du Fail : Maternelle Noël du Fail / Elémentaire Noël du Fail / Elémentaire Notre-Dame

- Restaurant La Chalotais : Maternelle La Chalotais / Élémentaire La Chalotais / Elementaire Notre-Dame

- Restaurant Notre-Dame : Maternelle Notre-Dame

Les trajets entre l'école Notre-Dame et les selfs sont gérés par du personnel municipal.

Pain contre la faim

La Ville, partenaire de l'association
"Pain contre la Faim"

Un partenariat est mis en place entre les restaurants municipaux et l'association "Pain contre la faim".

Cette association collecte le pain non consommé.

Elle le trie et transforme la moitié de ce qu'elle collecte en chapelure pour le vendre à des exploitations porcines. Elle effectue une quinzaine de collectes par semaine et rassemble 700 tonnes de pain par an. Les bénéfices servent à construire des puits et contribuent au développement de la scolarisation des enfants au Mali.

Les enfants sont sensibilisés à cette démarche, ils déposent eux-mêmes le pain qu'ils n'ont pas consommé dans des sacs de l'association présents à côté de la desserte.